logo journal nord-info
icon journal
Programme Emplois d’été: Louise Chabot annonce la création de 325 emplois

Photo: Nina-Rose Cassivi

Programme Emplois d’été: Louise Chabot annonce la création de 325 emplois

Publié le 20/05/2022

Louise Chabot a rencontré une trentaine de représentants d’organismes dans le cadre du programme Emplois d’été. Au total, c’est un montant de 1 188 318$ pour la circonscription de Thérèse-De Blainville que la députée fédérale a annoncée. Cette année, la subvention permettra la création de 325 emplois dans la région.

« Depuis mon arrivée en 2019, le programme Emplois été Canada est un programme important pour les jeunes. C’est une importante somme qui permet plus de 300 emplois, ce n’est pas rien et on est très fier de ça », mentionne Louise Chabot. Plus précisément, ce programme accorde des subventions salariales aux employeurs d’organismes sans but lucratif, du secteur public et d’organismes du secteur privé ayant 50 employés à temps plein ou moins pour créer des emplois d’été. Dans Thérèse-De Blainville, ce sont 74 organismes qui bénéficieront de cette subvention. Autrefois dédié aux étudiants ce programme vise désormais toutes les personnes âgées de 15 à 30 ans qui désirent développer leurs expériences de travail.

Un programme à objectif double

La députée soutient que programme Emplois d’été a un objectif double : « Il y a un objectif pour les jeunes, puisque ça les aide à développer leurs compétences professionnelles. Mais il y a aussi un objectif pour les organismes pour les aider à poursuivre leur mission ». Louise Chabot soutient que c’est d’autant plus important pour les organismes à but non lucratif dans un contexte de pandémie et dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre :

« Il s’agit d’une aide financière importante pour eux et surtout ces temps-ci, on sait que beaucoup de personnes, commerces et même des industries comptent sur eux ».

Une aide concrète pour les organismes d’ici

Plusieurs représentants d’organismes ont profité de l’occasion pour témoigner des bénéfices qui seront engendrés cette année grâce à cette subvention. Véronique De Vreeze, la directrice des ressources humaines de la fondation Le Pilier, a confirmé que le programme permettra cette année la création d’un programme d’animation pour briser l’isolement des personnes qui habitent à la Maison Martin-Matte de Blainville : « C’était deux grosses années pour les personnes en situation d’handicap qui étaient déjà isolées avant la pandémie. Alors on va monter une merveilleuse planification pour eux cet été ».

D’une autre part, Christine Métayer d’Éco-Nature soutient l’importance du programme dans leur mission visant la protection et la mise en valeur de la rivière des Mille-Îles : « Ça assure une relève en matière d’environnement. Cette année, ça va nous permettre de bien nous installer, notamment à Bois-des-Filion et on réinvestit ces fonds-là pour la protection de l’environnement entre autres en faisant du tourisme écoresponsable ».